Logo sst 2Formateur de formateur sstPrap ibcFo prap ibc banderole 2Prap 2s banderole 1Fo prap 2s banderolePrev

POURQUOI FORMER ?

POURQUOI FORMER?

 

Afin d’améliorer les connaissances et compétences « savoir », « savoir-faire » et « savoir-être » des stagiaires lors de face à face pédagogique.

Afin que la formation dispensée soit profitable à l’humain et aux structures, sur les aspects juridiques, réglementaires, économiques, financiers et humains.

Rendre autonome, les travailleurs, les structures à combattre les risques professionnels afin d’améliorer les conditions de travail, avec des actions d’améliorations adaptées agissant sur l’humain, l’organisation, les techniques.

L’employeur met en œuvre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs sur le fondement des principes généraux de prévention suivants :

Les 9 principes généraux de prévention

Extrait du Code du Travail Art.L.4121-2

1 - « Eviter les risques

2 -  évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités

3 -  combattre les risques à la source

4 -  adapter le travail à l’homme, en particulier en ce qui concerne :

               - la conception des postes de travail

               - le choix des équipements de travail

               - des méthodes de travail et de production, en vue notamment de limiter le travail monotone et le travail cadencé et de réduire les effets de ceux-ci, sur la santé

5 - tenir compte de l’état d’évolution de la technique

6 - remplacer ce qui est dangereux par ce qui n’est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux

7- planifier la prévention en y intégrant, dans un ensemble cohérent, la technique, l’organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l’influences des facteurs ambiants

8 - prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle

9 - donner les instructions appropriées aux travailleurs. »

ASPECTS : HUMAIN, REGLEMENTAIRE et FINANCIER

ASPECT HUMAIN

Coût Humain des accidents de travail et maladies professionnelles.

Préserver la Santé des travailleurs au travail, afin de :

Pour le travailleur :

Minimiser les douleurs et le handicap, moins de finances, plus de problèmes familliaux liés aux arrêts de travail, la réadapation, la perte de l'emploi ...

Pour la structure :

Baisse de production, absentéïsme, turnover des travailleurs, stress, fatigue nerveuse, climat social détérioré ...

 

ASPECT REGLEMENTAIRE

Respect des codes  : code du Travail, de la Sécurité Sociale, code Civil, code Pénal afin de protéger les travailleurs et les structures ...

OBLIGATION DE L'EMPLOYEUR

          Code du travail : Art. L4121-1

" L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Ces mesures comprennent:

  1. Des actions de prévention des risques professionnels
  2. Des actions d’information et de formation ;
  3. La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés

L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes. "

Les conséquences :

  • SANCTIONS CIVILES
  • "En cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle, la responsabilité civile de l’employeur peut-être engagée"
  • SANCTIONS PENALES
  • "Le fait de ne pas établir et mettre à jour le document d'évaluation des risques est sanctionné par une amende de 1.500€, portée à 3.000€ en cas de récidive..."
  • FAUTES INEXCUSABLES
  • "L’employeur est tenu envers le salarié d’une obligation de sécurité de résultat. Toute violation de cette obligation constitue une faute inexcusable"

ASPECT FINANCIER

     DIMINUER

  • L'absentéisme, 
  • Le coût Direct (entrainés par la réparation des accidents de travail et maladies professionnelles)
  • Le coût Indirect (remplacement du bléssé , matériels et produits détériorés, arrêts de production, retards de livraison, insatisfaction client, temps passé à gérer administrativement l'accident de travail ou la maladie professionnelle...)

Selon l'INRS : " le coût Indirect coûte en moyenne 4 à 5 fois plus cher que le coût Direct".

  • Le taux des accidents du travail et le taux des maladies professionnelles.